04 mars 2013

Matinée Européenne de mars

 

Samedi 23 mars 2013 à 9h30

Espace Mimont (Logis des Jeunes de Provence)

5 rue Mimont – Cannes

Qu’a fait l’Union ?

Que devrait-elle faire ?

Réunion d’échanges et de discussion autour d’un petit-déjeuner

Débat animé par Chantal Ingham

Le résultat des élections italiennes est décevant, les citoyens italiens ne se sont pas déplacés et leur vote montre notamment une défiance de l’Europe en favorisant les partis populistes principalement de droite, stigmatisant d’autres Etats membres de l’Union !Que doit faire l’Europe pour que les citoyens européens aillent voter et gardent confiance dans l‘Union ?

L’Union européenne doit avoir un programme et un budget porteur d’espoir pour les citoyens européens

Qu’a fait l’Union ?

La naissance de la crise du surendettement, la crise grecque : le fonctionnement de l’UEM est inadapté. Il fallait stabiliser les banques en évitant à la fois une crise de la liquidité et une crise de la solvabilité. Les fonds d’aide, le FESF et le MES, oui mais il fallait contrôler le coût de la charge de la dette (passé un certain seuil, il devient incontrôlable) par le renforcement du Pacte de stabilité et de la discipline budgétaire ; mais aussi il faut renforcer le contrôle des déséquilibres macroéconomiques si on veut une solidarité entre les Etats de la zone euro,

Alors que doit faire l’Union ?

L’Union a été crée afin d’éviter le déclenchement de nouvelles guerres, de favoriser le développement économique et de favoriser la création d’une Europe unie. Heureusement, le spectre de la guerre a disparu mais la création d’une Europe dynamique et prospère face aux blocs économiques régionaux du monde est une urgence afin de donner un avenir à nos enfants et de mettre fin à la montée des populismes et à la stigmatisation d’autres pays membre de l’Union. Les blocages sont politiques. La dernière décennie s’est particularisée d’une part par la logique intergouvernementale caractérisée par le Conseil européen, institution d’impulsion et d’arbitrage, qui vient de proposer un budget européen affaibli et tourné vers le passé et d’autre part par une carence de démocratie représentative. Les citoyens doivent choisir ensemble les députés du Parlement européen et ceux-ci doivent pouvoir présenter et élire le candidat à la Présidence de la Commission. Alors seulement l’Union européenne aura un programme porteur d’espoir pour les citoyens européens. L’Union doit défendre des objectifs et des valeurs. Les blocages sont juridiques, une révision des traités est nécessaire. L’Union doit améliorer son fonctionnement et simplifier un processus décisionnel compliqué et lent.

Chantal Ingham

Posté par ME-Cannes à 10:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Matinée Européenne de mars

Nouveau commentaire